En 2015, la loi Macron a modifié quelque peu le paysage du permis de conduire. Quelques nouveautés ont été mises en places pour permettre d’améliorer le système de cet examen national. Voici donc les 5 grandes lignes de cette loi :

Des délais d’attente moins longs

Ceci est une moyenne mais on estimerait, avant cette loi, une attente d’environ 98 jours pour prétendre à une seconde date de passage. Ce qui se voit donc très long pour pouvoir tenter une seconde fois un examen aussi important. Avec la loi Macron, on estimerait que 45 jours suffiraient pour obtenir un nouveau passage à l’examen. Cette proposition est très intéressante mais à vérifier, donc.

Une réduction du prix du permis de conduire

Avec la diminution des délais d’attente pour obtenir une nouvelle date, on estime que le coût du permis lui aussi diminuerait. En effet, vous n’auriez plus qu’à financer les heures de conduite entre chaque date de passage et pourriez économisez une somme assez conséquente !

20h de conduite minimum

Après avoir proposé d’éventuellement ôter les minimums d’heure de conduite, on constate finalement un maintien aux 20 heures de base obligatoires avant tout passage de l’examen final.

L’attribution des places d’examen par auto-école

Les Préfectures décidait du nombre de participants par auto-école en fonction du nombre de B1 ou B2. Désormais ce ne sera plus le cas, puisqu’on parle d’attribuer des places d’examens en fonction des enseignants présents dans l’auto-école.

Les taux de réussite restent confidentiels

Pour ne pas diffuser les taux de réussite des auto-école, on parle de système de label. Certains organismes pourraient distribuer des labels aux structures d’apprentissages de conduite pour mieux vous aider dans votre choix final d’inscription.

Quoiqu’il en soit, une fois votre permis obtenu, si vous avez besoin d’un duplicata de permis de conduire à un moment donné, vous pouvez sans aucun problème nous confiez vos démarches !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.